Sujet Suivi 153 IMMUNOGEN INVENSENSE et réà ponses vos courriers DeÂ

  1
  2
  3
  4
  5
  6
  7
  8
  9
 10
 11
 12
 13
 14
 15
 16
 17
 18
 19
 20
 21
 22
 23
 24
 25
 26
 27
 28
 29
 30
 31
 32
 33
 34
 35
 36
 37
 38
 39
 40
 41
 42
 43
 44
 45
 46
 47
 48
 49
 50
 51
 52
 53
 54
 55
 56
 57
 58
 59
 60
 61
 62
 63
 64
 65
 66
 67
 68
 69
 70
 71
 72
 73
 74
 75
 76
 77
 78
 79
 80
 81
 82
 83
 84
 85
 86
 87
 88
 89
 90
 91
 92
 93
 94
 95
 96
 97
 98
 99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
Sujet : Suivi n°153 : IMMUNOGEN, INVENSENSE et... rééponses à vos courriers !
De : New Tech Insider <nti@publications-agora.fr>
Date : 05/02/2015
Â
Â
Chers lecteurs,
Â
Merci, merci et encore merci de vos témoignages, emails, questions, encouragements, critiques, suggestions.
Â
Vous avez été très nombreux à m’écrire depuis que je vous ai sollicités début janvier. Cela a pris un peu de temps pour que j’arrive à tout lire (étant Américain, il a fallu me traduire vos e-mails), mais ça y est ! Je vais donc essayer de vous répondre, ici, dans ce suivi afin que vos questions profitent à tous.
Â
Je voudrais cependant répondre de manière générale à ceux d’entre-vous qui m’avez interrogé sur votre broker, car il ne trouvait pas telle ou telle valeur recommandée… ou prenait des frais que vous jugiez trop importants. Là , je dois dire que je ne peux pas vous aider : d’une part, je ne connais pas les brokers français, mais quand bien même… je ne peux évidemment pas intervenir sur vos frais, le choix de votre broker, la manière dont il vous donne accès aux marchés, à certains titres, etc. !
Si vous avez des questions sur votre broker, le mieux est de les lui poser directement, à lui. Sinon, Les Publications Agora ont rédigé un guide « comment investir sur les marchés américains », dans lequel vous trouverez des conseils afin de vous orienter dans le choix de votre broker.
Â
Ceci étant dit, voici une sélection de vos courriers… et notre suivi hebdomadaire.
N’hésitez jamais à l’écrire à la-redaction@publications-agora.fr , c’est toujours un plaisir d’avoir de vos nouvelles, de savoir si oui, ou non, mes conseils sont suivis et vous permettent de réaliser des gains !
Â
A très bientôt,
Ray Blanco.
Â
Â
Â
« Cher monsieur,
(…) J'ai vu dans la presse qu'une société rentrant dans le champ de New Tech Insider, Bone Therapeutics, s'introduisait en bourse ; cela m'a peut-être échappé, mais je n'ai vu aucun commentaire à ce sujet de la part de NTI : merci de vos commentaires si vous en avez.
Bien cordialement. Alain P. »
Â
Bonjour Alain,
Je vous remercie de vos e-mails et m’excuse d’avoir tardé dans ma réponse, mais comme vous le savez, vivant en Floride et ne parlant pas français, il a fallut traduire vos emails, et que je prenne le temps ensuite d’y réfléchir. Je suis donc bien ennuyé par votre question car je ne connais pas du tout cette biotech française, mais après avoir regardé le dossier, il me semble qu’elle est vraiment trop petite pour que je m’y intéresse ou que je vous la recommande. Dans NTI, nous nous concentrons sur des biotechs un peu plus grosses, qui ont déjà fait leurs preuves d’une manière ou d’une autre, et surtout, qui se sont introduite en Bourse il y a quelque temps déjà . Or Bone Thérapeutic est en train de faire son IPO, nous n’avons donc pas du tout de recul.
Merci en tout cas de votre confiance.
Â
Â
« Je suis abonné depuis un an et demi, je n'avais jamais investi sur le Nasdaq auparavant. J'ai commencé doucement à vous suivre et bien commencé puisque ce fut avec 3D system… avec 100% de plus values en un an ! Actuellement, j'ai une quinzaine de lignes investies en suivant NTI, qui représentent environ 10% de mon portefeuille total.
En résultat, je suis à 25% de plus-values réalisées et 15% en plus-values latentes soit 40% au total, ce qui me convient parfaitement!
Je vais donc continuer à vous suivre et augmenter au fil des mois pour me rapprocher des 25% que vous préconisez en parts allouées au Nasdaq.
Ce que j'aimerais savoir et que vous ne dites pas, c'est quel pourcentage investir par ligne ainsi que quel objectif, à court terme ou long terme. (…)
Un dernier point : la parité dollar/euro nous a bien aidé dans nos plus values, le dollar passant de 1.35 à 1.15, presque 20% en un an. Il serait intéressant d'analyser son évolution. Cordialement. Jacques M. »
Â
Cher Jacques,
Je suis ravi et heureux de vos performances. Vous pouvez en effet augmenter peu à peu votre allocation en valeurs high tech ou biotech, sans dépasser les 20 / 25% maximum. Mais en effet, cela dépend de votre profil de risque.
Pour répondre à vos questions, sachez que je considère que toutes nos lignes sont équipondérées : de cette manière, nous diversifions notre risque le mieux possible entre certaines valeurs plus risquées que d’autres.
Quant aux objectifs… il est extrêmement difficile d’en fixer dans ce secteur car nous jouons des avancées technologiques remarquables, des innovations de ruptures, des avancées dans des traitements médicaux… et il est impossible de déterminer la valeur que le marché va donner à ces progrès. Je ne me base que sur les fondamentaux pour acheter / conserver ou vendre : soit les résultats et les avancées technologiques de la société sont probantes, soit elles sont décevantes. Mais c’est vraiment impossible de fixer un objectif en termes de cours boursiers… »
Â
Â
« Bonjour,
Je suis médecin spécialiste et j’apprécie beaucoup votre travail. Vous mettez beaucoup de sérieux et de compétences dans vos analyses. Je pense, bien sûr, aux Biotech pharmaceutiques mais pas seulement. En fait, c’est le seul service d’Agora qui m’ait fait gagner de l’argent. Il me semble que c’est le seul créneau qui soit véritablement enthousiasmant sur la bourse actuellement. On découvre plein de technologies d’avenir avec vous, ce qui est très intéressant et, en investissant, on a le sentiment de participer à toutes ces aventures du futur. En plus, pour une fois, cela rapporte ! Votre formule est la bonne. Continuez dans ce sens et je vous suivrai.
Cordialement. D. P. »
Â
Cher investisseur : mille mercis pour votre témoignage ! Je suis flatté, et ce d’autant plus venant de la part d’un spécialiste du secteur médical.
Soyez assuré que je continue de tout faire pour que vous restiez satisfait de ce service, qu’il vous apporte tant intellectuellement que financièrement parlant ! Juste un petit bémol : je vous assure que la plupart des services de mes collègues sont également très performants, mais il est vrai que dans NTI, nous sommes sur une telle niche porteuse, de croissance, que c’est un vrai régal d’y être investi.
Â
Â
« Bonsoir Ray,
Merci pour vos “belles” chroniques qui regorgent de pépites, je ne vous cache pas que c’est un plaisir de vous lire à chaque numéro. Concernant le tableau Portefeuille je ne vous cache pas qu’une petite colonne “Pondération par ligne” m’aiderait beaucoup à équilibrer mon portefeuille ! Bonne soirée, Greenxus »
Â
Merci « Greenxus » de votre email. Je suis ravi que mes analyses vous plaisent. Concernant l’allocation… même réponse pour tout le monde : je considère que toutes nos lignes sont équipondérées : de cette manière, nous diversifions notre risque le mieux possible… !
Â
Â
« Bonjour,
Depuis quelques temps je suis vos préconisations d'investissement sur le marché américain Nasdaq (entre autre) mais je me trouve confronté à des frais de courtage et de gestion de compte qui sont très importants (je suis chez Fortuneo) ; j'investis environ 2000,00 $ par ligne d'action avec environ 13% de frais, ce qui nécessite de faire de sacrées performances si je ne veux pas me contenter d'entretenir les banques et les courtiers… Je n'ai pas pour l'instant de réponse de Fortuneo à mes remarques. Quelle seraient les solutions parmi les moins onéreuses pour continuer d'effectuer des investissements actions.
Dans l'attente de vos éclaircissements, P. D. »
Â
Cher monsieur
Merci de me faire confiance et de suivre mes conseils. Etant Américain, je ne connais absolument pas les brokers français. Je vous renvoie donc sur ce guide que nous avons constitué pour aider nos lecteurs à investir sur les marchés américains. J’espère que cela vous aidera.
Â
Â
« A Monsieur Ray BLANCO
Je vous remercie pour vos conseils judicieux, et vous présente mes meilleurs vœux. Dans le tableau de votre dernier mail, certaines choses m'intriguent :
- DRAGONWAVE et UNIVERSAL DISPLAY ont disparu... Que faire ?
- GENOMIC HEALTH est recommandé à la vente, alors que vous ne le mentionnez pas dans le texte. Ai-je manqué certains de vos mails, ou bien y a-t-il des erreurs ?
Bien à vous. Michel L.L »
Â
Cher Michel,
Je crains que, oui, vous ayez manqué quelques alertes de suivi ! Je vous ai recommandé de vendre DRWI dans mon email du 23 décembre, afin d’en finir avec cette valeur décevante. Nous avons donc vendu en perte de 72%. Quant à UNIVERSAL DISPLAY, nous avons également vendu, le 27 novembre, à 27,20 $ après avoir pris des bénéfices de 89% en novembre… 2011 ! Enfin, pour GENOMIC, j’avais en effet oublié d’intégrer mon commentaire dans mon email du 6 janvier, chose réparée dans le numéro mensuel n°51, du 13 janvier : je vous expliquais alors les raisons de mon choix de vente. Nous avons gagné un petit 15% sur cette ligne…
Â
Â
« Bonjour,
Votre lettre NTI est toujours pertinente et permet de très bons coups. Il serait très instructif que vous reveniez amplement sur une erreur à l'envers : Clovis Oncology (CLVS). L'investissement n'est pas une activité facile et même les meilleurs se trompent à l'occasion. Peu de temps après votre recommandation de vendre, le titre qui était à 15-20$ est passé à 60$, puis à ... 90$ et il est à 68$ maintenant. Un vrai vase de Soissons, c'est le cas de le dire... Que s'est-il passé ? Merci, Christian B. »
Â
Cher monsieur,
Oui, cela arrive et il est vrai que rétrospectivement, je regrette évidemment d’avoir vendu Clovis. Mais la valeur venait d’échouer en phase 2, en novembre 2012, et je suis tenu, en termes de stratégie d’investissement pour cette lettre, de ne pas vous recommander des valeurs trop risquées. Je m’efforce de choisir les titres qui ont le meilleur profil en termes de risk/reward et CLOVIS était du coup devenue trop risquée, spéculative et incertaine pour que je la conserve en portefeuille : c’est le genre de situation où « ca passe ou ca casse ». CLOVIS aurait tout aussi bien pu ne pas se relever de cet échec. Donc oui, aujourd’hui je me dis « dommage d’avoir vendu »… mais évidemment, nul ne sait à l’avance. Et quand je regarde les autres lignes du portefeuille que nous avons vendues, en gain ou en perte, je constate que nous avons souvent vendu au bon moment. Donc au final… ne regrettons pas trop car avec des « et si j’avais su »… le monde serait beaucoup moins surprenant.
J’espère avoir répondu à votre question !Â
Â
Â
« Cher Monsieur,
En réponse à votre invitation dans le suivi N° 150 de NTI, je suis heureux de pouvoir vous féliciter et vous remercier pour la clarté de la rédaction de vos fiches de recherche et la pertinence de vos recommandations. Les résultats du suivi de vos conseils sont les suivants:
Anacor Pharma : +39,51% en 3 mois
Enanta : +45% en 5 mois
Infinity Pharma : +20% en 1,5 mois
Sierra Wireless : +170% en 5 mois
Et je viens de suivre votre conseil en achetant aujourd'hui Actinium Pharma. Je n'ai pas de questions particulières à vous poser, peut-être pourriez vous inclure avec vos recommandations, en caractère gras, un profil synthétique regroupant par exemple des paramètres de : liquidité, endettement, protection de propriété, situation spéciale (raid).
Merci d'actualiser régulièrement, comme dans ce mail de suivi, les informations sur des sociétés recommandées précédemment et de suggérer des allègements quand cela vous semble justifié (car il faut bien fabriquer des liquidités !). Voilà cher Monsieur en vous enviant de chasser l'info comme vous le faites.
Bien cordialement, Olivier G. »
Cher investisseur
Â
Je suis heureux que vous ayez suivi mes conseils et réalisiez ces performances ! Pour ce qui est du suivi des valeurs : il est impossible de faire, chaque semaine, un suivi exhaustif de tous les titres. D’abord parce qu’il n’y a pas forcément d’actualité, ensuite, parce que même s’il y a une actualité, je dois l’analyser, et je veux prendre le temps de la « digérer » pour ne pas réagir à chaud ; je veux prendre le temps d’observer la réaction du marché, d’analyser les données, de réétudier la situation de la société, sa concurrence… et je ne peux pas faire chaque semaine en permanence. Mais soyez par contre assuré que je surveille en permanence nos valeurs, et que rien ne m’échappe !
Â
Â
Cette entreprise sous-évaluée dans le domaine de l’oncologie n’a pas dit son dernier mot
Â
Â
Fin décembre, je vous disais qu’il était temps de revenir sur ImmunoGen (NASDAQ : IMGN). Le cours de l’entreprise avait baissé de 50% suite à des nouvelles indiquant qu’un médicament contre le cancer du sein développé en partenariat, le Kadcyla, n’avait pas démontré sa supériorité en tant que traitement de première ligne.
Je soulignais aussi que le Kadcyla ne deviendrait jamais un immense générateur de revenus pour cette entreprise. La véritable valeur se trouve ailleurs : dans son large ensemble de projets oncologiques, qui vaut nettement plus que la capitalisation boursière de 500 M$ à laquelle la sanction exagérée du marché l’a fait chuter.
Puis, après une téléconférence sur les résultats, le cours a augmenté de 30% en séance. ImmunoGen a généré des recettes nettement plus élevées que prévu, pour un bénéfice de 16 cents par action. Une bonne partie de cette bonne performance est due aux ventes du Kadcyla, qui ont augmenté de 135% au cours de l’année passée et de 10% par rapport au trimestre dernier, et ce malgré le fait qu’il n’est autorisé qu’en tant que traitement de seconde ou de troisième ligne.
Mais ImmunoGen reste sous-évaluée. Même si le Kadcyla n’a pas démontré sa supériorité lors des essais cliniques, Roche pourrait malgré tout décider de demander une autorisation de mise sur le marché à la FDA : le traitement a des avantages même s’il n’a pas prouvé qu’il pouvait faire mieux que les deux traitements auxquels il était comparé.
En effet, le Kadcyla était testé en tant que monothérapie par rapport à d’autres posologies en combinaison. L’une de ces combinaisons inclut un médicament chimiothérapique combiné avec le prédécesseur du Kadcyla, l’Herceptin : le traitement standard pour certains types de cancers du sein.
Je pense que les patientes atteintes par ce cancer apprécieraient l’arrivée sur le marché d’un traitement tout aussi efficace que celui qui existe aujourd’hui mais qui leur permettrait d’éviter une chimiothérapie toxique. Roche pourrait décider de demander une autorisation à la FDA sur cette base.
Si le Kadcyla devait être autorisé en tant que traitement de première ligne, ses ventes augmenteraient radicalement. Même si les royalties obtenues par ImmunoGen sont plutôt faibles sur les ventes de ce traitement, ce serait malgré tout une bonne contribution à ses revenus, ce qui permettrait d’éviter toute dilution et contribuerait à financer le reste des projets de l’entreprise.
Quant aux projets futurs, ImmunoGen poursuivra son expansion cette année. L’entreprise pense déposer une demande de nouveau médicament d’étude devant la FDA pour un traitement oncologique supplémentaire. D’autres médicaments rapportent de bonnes données ou sont suffisamment performants pour avancer dans des essais à plus grande échelle ou à des stades plus avancés. L’entreprise pourrait bien doubler de valeur au cours de l’année qui vient par rapport à son prix actuel, voire même faire l’objet d’un rachat. J’augmente donc le prix d’achat recommandé. Vous pouvez encore acheter ImmunoGen (NASDAQ : IMGN) aux cours actuels
Â
Â
INVENSENSE TOUJOURS A L’ACHAT
Â
InvenSense (NYSE: INVN) a publié son rapport pour le troisième trimestre de son exercice 2014-2015. Le cours a chuté de 7% suite à cette publication. Les nouvelles doivent donc être très mauvaises, n’est-ce pas ?
Eh bien, voilà ce qu’il en est :
Un chiffre d’affaires de 115,9 M$ – un trimestre record, de 28% supérieur au précédent, et de 74% supérieur au même trimestre l’année passée. Des bénéfices nets de 11 cents par action, contre une perte de 8 cents lors du trimestre précédent. Des marges brutes de 45,7% contre 37,2% le trimestre précédent. Les bénéfices et les revenus dépassent les attentes, et les prévisions pour le trimestre prochain sont meilleures que ce qu’attendaient les ronds de cuir…
En d’autres termes, non seulement ce rapport n’était pas mauvais, mais il était tout à fait excellent.
Â
Le marché s’inquiète des marges d’InvenSense, et il a de bonnes raisons : sa technologie de capteurs de mouvements MEMS lui a permis d’être utilisée dans les téléphones populaires de Samsung et Apple. Ces deux géants sont devenus les plus gros clients d’InvenSense, et représentent 69% des revenus de l’entreprise. Or pour remporter le marché auprès de ces génats, InvenSense a dû proposer un prix plus bas pour ses composants afin de rester compétitive.
Mais le marché tente ici de nous faire croire que se faire une place dans les smartphones les plus populaires au monde est un échec plutôt qu’un réel succès. Bien sûr, je pense qu’il a tort.
InvenSense pense aussi être en mesure d’augmenter ses marges brutes jusqu’à 50%. Pour ce faire, l’entreprise doit proposer les meilleurs produits : elle a donc dépensé près de 20 M$ dans la R&D le trimestre dernier.
Je pense qu’InvenSense a encore un énorme potentiel de progression dans le domaine des smartphones. La technologie de stabilisation d’image optique de l’entreprise vient à peine d’arriver sur ce marché, et beaucoup des téléphones haut-de-gamme nouvelle génération l’utiliseront pour améliorer la performance de leurs appareils photos. L’entreprise dispose aujourd’hui aussi d’un portefeuille complet de microphones MEMS, qui incluent notamment le plus petit modèle haut de gamme du monde, a consommation réduite. De plus, il y a encore des marchés où la plupart des smartphones n’ont pas du tout de technologie de capteurs de mouvements… notamment de grands marchés comme la Chine, où InvenSense devrait croître encore.
Â
La valorisation actuelle de la société ne prend pas non plus en compte l’incroyable potentiel croissance pour le marché des capteurs autres que pour smartphones : les vêtements et accessoires intelligents, l’internet des objets. La téléconférence à laquelle j’ai assisté nous a appris que l’internet des objets allait aussi être l’internet des capteurs, et InvenSense sera en mesure de se tailler la part du lion sur ce marché.
En attendant, les investisseurs dans cette entreprise doivent profiter de cette occasion d’acheter. Achetez InvenSense (NYSE : INVN) jusqu’à 17,50 $.
Â
PORTEFEUILLE NEWTECH INSIDER - POSITIONS OUVERTES
NOS ACTIONS CE MOIS-CI Â Date du conseil Cours d'achat cours au 04/02/15 (close) Perf.* brute latente Commentaire
Ordinateurs, informatique
ATMEL CORP ATML : Nasdaq écrans tactiles mai-12 7,60 $ 8,40 $ 10,53% Conservez
INFINERA CORP INFN : Nasdaq Internet 100 giga sept-13 11,10 $ 16,37 $ 34,77% PBP le 6 janv autour de 13,55 $ (+22,07%)
COGNEX Corp CGNX : Nasdaq Vision robots industriels oct-13 31,60 $ 38,30 $ 21,99% PBP le 6 janv autour de 38,80$ (+22,78%)
AEROVIRONMENT Inc AVAV : Nasdaq drones janv-14 28,50 $ 26,71 $ -6,28% Conservez
INVENSENSE INVN : NYSE puces MEMS avr-14 20,80 $ 15,12 $ -27,31% Achetez sous 17,50 $
SIERRA WIRELESS SWIR : Nasdaq Objets connectes juil-14 18,75 $ 39,46 $ 110,45% Achetez sous 50 $
HYDROGENICS CORP. HYGS : Nasdaq Hydrogene sept-14 16,10 $ 14,40 $ -10,56% Renfor. Le 6 janvier autour de 13,70 $
L'explosion des biotechs
SEATTLE GENETICS SGEN : Nasdaq techno ADC : anticorps ciblés déc-10 15,60 $ 31,20 $ 83,33% PBP à +66,67% ; conservez le solde
TEVA PHARMA IND. LTD TEVA : NYSE Générique janv-12 44,00 $ 56,47 $ 36,70% Conservez
NEWLINK GENETIC CORP NLNK : Nasdaq Immunotherapie contre cancer janv-13 11,75 $ 31,95 $ 192,77% PBP le 4 fév 14 autour de 36,85$ (+213,60%) ; Achetez sous 40 $
SAREPTA THERAPEUTICS SRPT : Nasdaq Lutte distrophie musculaire févr-13 23,23 $ 12,40 $ -46,61% Achetez / Renforcez-vous
ONCONOVA THERAPEUTICS INC ONTX : Nasdaq rigosertib contre MDS févr-14 14,80 $ 2,45 $ -83,45% Conservez
NEKTAR THERAPEUTICS NKTR : Nasdaq Mode administration mars-14 13,76 $ 14,13 $ 2,69% Achetez sous 17 $
ENANTA PHARMACEUTICAL ENTA: Nasdaq hépatite C juin-14 40,00 $ 36,03 $ -9,93% Conservez
SYNAGEVA BIOPHARMA GEVA : Nasdaq Maladie orpheline (déficit LAL) août-14 68,50 $ 101,80 $ 48,61% Conservez
INFINITY PHARMA INFI : Nasdaq traitement LLC et LNHi oct-14 13,00 $ 14,20 $ 9,23% Conservez
INOVIO PHARMA INO : Nasdaq vaccin ADN nov-14 11,20 $ 8,03 $ -28,30% Achetez sous 12 $
ACTINIUM PHARMACEUTICALS ATNM : Amex Techno ADC : radiotherapie déc-14 5,70 $ 4,67 $ -18,07% Achetez sous 7$
IMMUNOGEN IMGN : Nasdaq Techno ADC déc-14 6,00 $ 7,05 $ 17,50% Achetez sous 6,50 $
CEMPRA PHARMA. CEMP : Nasdaq nouvel antibiotique janv-15 26,40 $ 25,35 $ -3,98% Achetez sous 28 $
Â
Â
Â
Ad lucrum per scientia (la richesse par la science),
Ray Blanco